Scorpions de Muret vs Phenix de Limoges

Image de couverture de l'article

Bonjour à tous !

 

Nous sommes le dimanche 18 février et après une pré-saison longue comme une liste de ministres macronistes avec des affaires douteuses sorties dans la presse, il est l’heure pour les Phénix de reprendre du service, et pour votre scribe aussi.

Premier match de la saison à Muret, dans la banlieue toulousaine. Les Scorpions descendent de D2 et seront un adversaire solide pour un premier test.

 

Le premier acte ne donne pas grand-chose. Les chocs sont rudes d’entrée et les Scorpions ont un léger avantage territorial. Mais il se conclut sur un score de 0-0.

Le second va être plus mortel pour les Phénix et les Scorpions arrivent à inséminer leur venin. D’abord par un TD à la course transformé au pied (7-0). Puis sur un fumble récupéré sur le kick off suivant: Tom Zemouri, peu sure de ses mains dans l’exercice, se fait assassiner sans ballon par un joueur des Scorpions, qui au lieu de prendre 3 ans de prison comme le requiert la loi, prend le ballon pour son équipe. Le Quaterbarck adverse ne se fait pas prier et connecte avec un des ses receveurs pour doubler la mise,suivi d’une transformation au pied 14-00. Sur le drive suivant, alors que les Phenix,privé de leur guard droit titulaire, Julien Pouget, galèrent à avancer sur le jeu de course (un être vous manque et tout est dépeuplé à dit Lamartine), ils se retrouvent vite en 4ème et un punt pas assez lointain laisse une bonne position de départ à Muret qui ne se fait pas prier pour scorer une 3ème fois sur une course QB, non transformé 20-00.

Pourtant, un vent de révolte va souffler côté Phénix. En difficulté sur les kick off return en ce beau dimanche (5 fumble sur 6 KOR, possiblement mettre moins d’huile d’olive sur les gants les gars), celui après le 20-00 est plus court que les autres et atterri dans les bras de Pierre Audousset selon lui (Andousset selon les arbitres et les démarcheurs téléphoniques). L’offensive lineman des Phenix, beau bébé d’un mètre 90 pour 135 kilos, ne reste pas les bras ballants et s’élance bedonnant et balourd tel un brillant bulldozer (je laisse l’allitération en b- aux profs de français qui étudieront mes textes). Un retour où le temps et les autres joueurs (hormis le croyant Julien Tissidre) s’arrêtent, et qui permet au garçon de faire une quinzaine de yards selon les arbitres(7,2 selon Cedric Nenin, 70 selon l’intéressé). Cette relance débouchera sur le plus beau drive des Phénix qui échoueront dans les 10 derniers yards adverses. Malheureusement, pas de point marqué et le score à la mi-temps reste de 20-00.

 

Le second acte ressemblera au premier, malheureusement pour les Phénix. Limité par le côté monogame de leur jeu en ce dimanche, et malgré plusieurs bonnes passes de Pierre Bette, qui connecte régulièrement avec Matthieu Delalet et Titouan Reisser,l’attaque des Phénix piétine et voit même le Quaterback se faire intercepter par 3 fois. En défense, si la passe longue est plutôt très bien défendue par les Dbs(Antoine Troncard frôle une interception pour son retour dans l'équipe), la course et les passes courtes font trop de mal et permettent aux Scorpions de scorer deux fois de plus pour atteindre le score de 34-00. Une après-midi frustrante à l’image d’une des dernières actions, où l’arbitre club Phénix Clément Graffouillère signale 12 hommes sur le terrain alors que c’est juste l’imposant Pierre Audousset qui est rentré sur le terrain pour compléter une escouade défensive qui n’était que 10. Il est vrai que si parfois, il donne l’impression d’être deux, c’est un flag à la limite de la grossophobie.

 

Une après-midi avec des bonnes choses côté Phénix, mais surtout beaucoup trop d’approximations contre une équipe de Muret trop solide. Les Phénix se sont laissés embarquer dans un match tendu, à l’image des deux CNS(Conduite Non Sportive) reçus par les bancs des deux équipes ainsi que par un joueur de Muret et par Luc Degeorges côté Phénix (imméritée comme d’habitude selon lui, une nouvelle fois méritée selon les 273 arbitres qu’il a croisé depuis ses débuts chez les Phénix).Il faudra faire mieux et s’appliquer ses basiques si les hommes des coachs Audousset et Maze veulent rendre leur saison positive. On remercie quand même les Scorpions pour l’accueil et le gouter offert à la fin du match.

Merci à Alexandra et Hugo pour les photos

 

 

Prochain match à domicile contre les Atlantes de Biarritz le dimanche 3 mars, du côté de Beaublanc.

Voir aussi


Phenix de Limoges vs Scorpions de Muret

Image de couverture de l'article

Bonjour,

 

3ème match pour la 4ème journée de championnat (report du match à domicile contre Biarritz le 28 avril). Les Phénix affrontent à...

Kangourous de Pessac vs Phenix de Limoges

Image de couverture de l'article

Bonjour à tous !

 

3ème journée du championnat de D3 senior et les Phenix se déplacent chez les Kangourous à Pessac. Côté Pessac,...

Résumé pré-saison Dockers-Phénix

Image de couverture de l'article

Enfin. L’attente fut longue pour les Phénix de Limoges, entre la fin du championnat fin mai et le retour aux affaires courantes en ce dimanche 26 novembre. Pour leur premier...